IFI ou IPE ?

 IFI ou IPE ?

 IFI Impôt sur la Fortune Immobilière : est-ce bien la bonne appellation ? La « transformation » de l’ISF, qui sera effective dans les prochains mois, est à l’évidence une décision nécessaire, appuyée sur le bon sens.

Qui osera indiquer ce qu’aura coûté au final durant plus de 30 ans cet impôt tout droit sorti des idéologues et des intégristes de l’égalité (en réalité de l’égalitarisme) à la France et à son économie, en définitive aux Français, en termes de croissance, de richesses et d’emplois non créés, de recettes fiscales perdues par l’expatriation importante continue des riches, des capitaux, des talents et des entrepreneurs

L’ISF transformé en IFI reste encore dans cette vieille vision de l’égalité et maintient de fait une « punition » pour les plus riches.

Le Gouvernement pourrait au contraire se saisir de la transformation programmée pour donner enfin une vision positive au nouveau impôt en le renommant par exemple Impôt Pour l’Economie IPE, c’est-à-dire une contribution nationale au sens politique clair pour tous les Français.

Michel MERCIER

Président de l’Union Gaulliste pour la Démocratie

Michel MERCIER

Président de l'U.G.D ( Union Gaulliste pour la Démocratie ). Président Fondateur du mouvement politique LES REPUBLICAINS. Président Fondateur du think tank OBSERVATOIRE DE LA REPUBLIQUE. Secrétaire Fondateur du think tank EVOLUTIONWEB. Membre du Club du 21e Siècle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *