C’est parce que la question sociale n’a pas été correctement résolue à ce jour en France que les inquiétudes principales des Français sont devenues l’emploi – le chômage – et le pouvoir d’achat. Des deux candidats, l’un  – François Fillon – est un gaulliste social reconnu de par sa filiation politique de Joël Le Theule à Philippe Seguin, tous deux gaullistes sociaux et par son parcours politique. De plus, il a été Premier Ministre durant cinq ans en période de crise grave ce qui lui donne une expérience unique.
L’Union Gaulliste pour la Démocratie estime que le “gaullisme social”, appliqué à l’économie de manière moderne, constitue une, sinon la clé essentielle du redressement de la France pour enfin construire la Société à laquelle les Français aspirent.

L’Union Gaulliste pour la Démocratie UGD considère donc que l’élection par les militants de l’UMP de François Fillon à la Présidence de l’UMP permettrait enfin de remettre le “gaullisme social”, à peine esquissé avec la Participation dans sa forme actuelle, dans la politique de la France, pour engager son redressement puis son renouveau.

Michel MERCIER